BPMN en 5 minutes

 

Définitions

BPMN (Business Process Model and Notation) est une norme de représentation graphique de processus. Initialement fondée par BPMI (Business Process Management Initiative), BPMN est maintenant soutenu et maintenu par l’OMG (Object Management Group) – organisation également à la base de l’UML – depuis la fusion de ces deux entités en 2005.

Qu’est-ce qu’un processus métier ?

Un processus métier est un ensemble de tâches liées entre elles et ayant pour but de fournir des services ou des produits à des clients. Ces derniers peuvent être membre de l’entreprise ou externes à celle-ci. D’un point de vue plus global, le processus métier permet également de structurer et classifier un métier de l’entreprise et est décomposable en sous processus : on parlera alors de macro processus.

Lorsqu’un processus métier est spécifique à une ou plusieurs organisations de l’entreprise, on parlera de processus organisationnel.

Par exemple, on pourrait imaginer la représentation d’un processus de commande et livraison de repas schématisée comme ci-dessous :

ImagePourArticle1

Représentation d’un processus de commande de repas

 

Retour sur mon expérience au Ministère de l’éducation Nationale

Contexte

Le Ministère de l’Education Nationale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MENESR) a lancé il y il a plusieurs années un programme majeur de refonte de ses Systèmes d’Informations RH. Dans ce cadre, il a été nécessaire de recenser et de cartographier l’ensemble des processus RH impactés par cette transformation.

La réalisation de cette cartographie permet d’obtenir une vue globale– niveau macros processus – déclinable en une ou plusieurs vues détaillées : processus métiers, organisationnels, etc. La chaine de valeur sera donc représentée à différents niveaux, de granularité, pouvant donc s’adresser à des populations de l’entreprise différentes.

Description des actions réalisées

En premier lieu, il a été nécessaire de définir les macro processus correspondants aux différents métiers RH (recrutement, paie, etc.) du MENESR.

Ces macros processus ont ensuite été déclinés en sous-processus, représentant de manière de plus en plus fine et détaillée les tâches exécutées.

ImagePourArticle2Macro processus de recrutement

 

Par exemple, le macro processus de recrutement du Ministère est divisé en 3 catégories, elles-mêmes divisées en plusieurs processus. Si nous effectuons un zoom sur le processus métier « 1ère affectation suite à concours » et plus particulièrement sur le processus organisationnel de 1ère affectation pour les personnes issues des concours ATSS (Administratifs, Techniques, Santé et de Service), nous pouvons réaliser la représentation suivante :

ImagePourArticle3Représentation du processus organisationnel d’affectation suite à concours pour les personnes issue d’ATSS

Le niveau de détail peut encore être affiné, en décrivant le contenu de chaque tâche du processus.

Conclusion

Quel est l’intérêt de BPMN pour représenter ces processus métier ?

La nécessité de représenter l’exhaustivité d’un métier ou d’un corps de métier de l’entreprise est un exercice qui peut s’avérer aussi difficile, que crucial, en particulier dans le cadre d’une démarche de refonte totale ou partielle du Système d’Informations, comme dans le cas du MENESR.

La notation BPMN permet de représenter de manière simplifiée – mais en aucun cas simpliste – ces processus métiers.

 

Les bénéfices DE BPMN

Plus généralement, nous pouvons retenir comme principaux avantages de la représentation BPMN :

  • BPMN est une norme: cela implique qu’une représentation est viable d’un contexte à un autre. Cela facilite la communication interservices ou interentreprises. De plus, les représentations BPMN sont transposables d’un outil à un autre ;
  • BPMN est utilisable par tous: du fait de sa simplicité, son utilisation ne se limite pas à une population spécifique de l’entreprise. En effet, les Directions, les métiers ou encore les urbanistes utilisent cette notation pour représenter et cartographier leurs processus ;
  • Simple mais non simpliste : de la même manière, la nature simple de BPMN permet aussi d’être compréhensible rapidement par tous. Néanmoins, la notation n’est pas pour autant simpliste. Elle comporte un nombre important d’items permettant de s’adapter à toutes les circonstances ou presque.

 

Pour allez plus loin

Voici une liste de lien permettant de découvrir plus en détails cette norme :

  • Le site de l’OMG :

http://www.omg.org/spec/BPMN/2.0/

  • Poster décrivant les items de la norme :

http://www.bpmb.de/images/BPMN2_0_Poster_FR.pdf

  • Wiki expliquant en détails la norme BPMN 2.0 :

http://edutechwiki.unige.ch/fr/Bpmn_2.0