Avec la crise en paysage, je me trouve de plus en plus confronté à des clients qui n’ont plus le temps !

Ils sont sincères les bougres : adieu la réunion de service rituelle, le point projet régulier, la messe de Direction semestrielle, pas le temps de se poser, de recueillir des informations des troupes, d’en communiquer d’autres aux équipiers.

Bouger avec frénésie, ne pas rester dans un couloir, sait-on jamais …. Entre nous, tout cela pour quoi : la crainte d’être perçu comme inutile …

Revenons toutefois aux fondamentaux …

Quelle devrait être la priorité du manager ?

  • faire faire pour dégager du temps pour communiquer,
  • s’informer,
  • arbitrer,
  • stimuler les talents et réfléchir tout en contrôlant.

Et réfléchissons …

Notre rôle face aux équipiers, au client, au Chef selon les bonnes pratiques :

  • amortir, sécuriser, accueillir pour agir avec sérénité,
  • déléguer et contrôler pour les stimuler,
  • et … lire La Fontaine car : rien ne sert de courir, il faut partir à point.

Prenez donc le temps de lire la presse ; et gare aux erreurs ! Sinon ce n’est plus le pôle emplois qui nous guette mais … le pôle financier.

Entre les deux, mon cœur ne balance pas !

Billets sur le même thème