Développés en HTML et en JavaScript, les Gadgets Google sont des composants autonomes qui peuvent êtres ajoutés dans une page Google Sites. Les gadgets permettent ainsi d’afficher, dans une page wiki, des informations textuelles, des images, des flux RSS, des diagrammes, etc. Un gadget est normalement public ; c’est à dire qu’une fois déployé, n’importe qui peut l’ajouter dans sa propre page Google Sites.

Avec les Private Gadgets, les administrateurs des domaines Google Apps Premier Edition et Education Edition peuvent désormais ajouter des gadgets dans un annuaire privé au domaine, pour une utilisation dans Google Sites, ou avec l’API Google Visualisation. Ainsi, seul les utilisateurs de ce domaine auront accès à ces gadgets.

Par ailleurs, grâce à la mise en place du service Secure Data Connector ou SDC (voir notre billet de blog sur le sujet), les gadgets peuvent même s’adresser directement, via un canal de communication sécurisé, à un service se trouvant dans l’intranet de l’entreprise. Par exemple, vous pouvez développer un gadget qui récupère des données issus de votre CRM d’entreprise et les affiche sous la forme d’un diagramme.

Private Gadgets for Google Sites et SDC

La requête émise vers le service sera signée par le conteneur Open Social, ici Google Sites. Des paramètres supplémentaires seront également ajoutés à la requête, comme l’adresse email de l’utilisateur authentifié. Le service accédé pourra ainsi retourner des informations personnalisé à l’utilisateur.

Google fournit aussi un ensemble de programmes Java et de scripts shell pour Windows et Linux, pour publier et gérer ses gadgets : le Feed Server Client Tool (FSCT).

En résumé, les Private Gadgets for Google Sites, couplés avec le SDC, fournissent des outils puissants pour transformer les pages wiki Google Sites en véritables sites d’entreprise.