Google propose un nouveau framework d’injection, baptisé Guice (à prononcer juice), et fondé sur des annotations. Un débat très intéressant, initié suite à un blog de Craig Walls, a lieu entre la communauté Spring (le framework d’injection standard de fait) et les créateurs de Guice.

L’argumentaire de Craig Walls en faveur de Spring est, à mon avis, particulièrement convaincant, et l’essentiel des remarques est tout à fait justifié :

  • Spring est bien moins intrusif. Guice oblige a annoter les classes, Spring non.
  • L’injection de valeurs simples en Spring est beaucoup plus simple qu’avec Guice.
  • Spring peut injecter dans des classes quelconques, pas seulement dans des classes annotées comme Guice. Il est vrai que Guice offre la notion d’adaptateur, mais cela nécessite d’écrire du code.

Références