Cette année, nous participons (et assistons) à la conférence Jazoon 2009, à Zurich.

Compte-rendu des moments forts.

Au menu :

  • Keynote par James Gosling
  • GWT, the force is strong with this one
  • Integrating the JBoss Seam with GWT Toolkit
  • GlassFish 3 Java EE Application Server
  • RIA Security Broken by Design
  • Grid Chain, Java Gateway to Cloud Computing
  • Java Rules Engine (Drools, JRules)
  • The Web of Thing: Applying REST to Sensor Networks
  • JSF and Ajax in the Credit Suisse
  • Ne pas devenir un dinosaure technologique (ou quelque chose comme ça)
  • What they don’t teach you about software at school: Be Smart !

Keynote

James Gosling nous fait une présentation de l’état de Java que ce soit Java EE, Java SE, Java ME et enfin JavaFX, qui fait l’objet d’un soin particulier. Bon état des lieux par un bon orateur, mais rien de très excitant.

Matin

GWT, the force is strong with this one

Adrian Bürki présente les mécanismes de binding qui permettent à GWT d’adapter le code JavaScript en fonction du navigateur cible. La présentation est très habilement menée, mais ne présente rien de véritablement nouveau… enfin, par rapport à notre expérience de GWT.

Integrating the JBoss Seam with GWT Toolkit

Ferda Tartanoglu de Neoxia (c’est nous !) fait une présentation de l’intégration entre Seam et GWT. Les photos sont pour bientôt. Stay tuned !

GlassFish 3 Java EE Application Server

Jérôme Dochez et Ludovic Champenois présentent les travaux sur la nouvelle version du serveur d’application open source de Sun, GlassFish 3. GlassFish nous avait habitué au meilleur, et il ne nous déçoit pas cette fois encore.

  • modularité fondée sur OSGi,
  • activation des modules à la demande,
  • démarrage en 3 s,
  • support préliminaire de Java EE 6 (spécification en cours de construction),
  • support complet dans NetBeans,
  • plug-in Eclipse,
  • déploiement quasi instantané à la sauvegarde, directement depuis l’IDE, y compris pour les Servlets, JSP, JSF, classes Java, EJB…

GlassFish est décidément super developper friendly.

RIA Security Broken by Design

Jonas Lehtinen fait une brillante présentation des problèmes de sécurité des applications Web fondées sur HTML, JavaScript et Ajax. Démonstration Firebug à l’appui. Bluffant.

Il présente également le framework Vaadin comme la solution à tous ces problème, mais malheureusement, nous demande de le croire sur parole. Mais, vu la maitrise que Jonas a du sujet…

GridGain, Java Gateway to Cloud Computing

Nikita Ivanov fait une présentation de la plateforme open source GridGain, qui permet de distribuer une application Java sur plusieurs nœuds.

Chaque noeud exécute la plateforme, qui ne requiert aucune autre configuration. Pas de déploiement de l’application. Les nœuds se découvrent entre eux via un protocole de découverte. Le développeur peut ensuite utiliser l’API GridGain pour définir les méthodes à distribuer, le mode de découpage des données, ainsi que les stratégies de load balancing, si nécessaire.

Présentation intéressante avec des exemples from scratch, pour illustrer la facilité d’utilisation de la plateforme et de l’API. En tout cas, cela donne envie d’essayer.

Après-midi

Java Rules Engine (Drools, JRules)

Raed Haltam fait une bonne introduction, très pédago, des moteurs de règle Java. Un peu léger quand on connait déjà bien le sujet.

The Web of Thing: Applying REST to Sensor Networks

REST est un style architectural dont nous connaissons l’application au Web: le protocole HTTP. Dominique Guinard nous montre que cela peut s’appliquer aussi bien aux réseaux de capteurs. Bonne présentation avec des motes Java, et une interface Web pour accéder aux capteurs, ainsi qu’à leurs valeurs. Le tout en REST !

JSF and Ajax in the Credit Suisse

Benjamin Bratkus et Micha Kiener évoquent leur expérience concrète de mise en œuvre de JSF et de composants JSF Ajax, dans une application du Crédit Suisse. Dans ce contexte, ICEFaces a permis le portage d’un existant JSF vers un mode Ajax. Les composants JSF de ICEFaces ont également été utilisés pour produire des interfaces riches, notamment en mode push, grâce à l’implémentation de Comet.

Keynote de fin de journée

Ne pas devenir un dinosaure technologique (ou quelque chose comme ça)

Neil Ford de ThoughtWorks, brillant orateur s’il en est, converse longuement, et avec brio, sur le thème ‘comment éviter de devenir un dinosaure technologique’. Morceau choisi : « after 35 years old, any new technology is an abomination ». Je proteste, tout ça au motif que « they don’t get Twitter ». Attention à l’excès de jeunisme, les vieux n’ont pas dit leur dernier mot !

What they don’t teach you about software at school: Be Smart !

En parlant de vieux, en voilà un qui pette la forme. Ivar Jacobson himself, 70 ans, nous explique que pour faire du logiciel, il faut être ‘smart’. Devant nos yeux ébahis, l’un des pères d’UML développe une argumentation de pur agiliste, en donnant en quelque sorte son interprétation du manifeste agile, et comment aller plus loin encore !

Morceaux choisis :

  • « Smart == Agile++ »
  • « An architecture that is not executable is an hallucination » [en substance]
  • « And again a pile of documentation and no executable software » [en substance également]
  • « Some Enterprise Architects are living in ivory towers. Nobody understands them, and they don’t care. » [en substance encore]

Papi fait de la résistance !