Vous êtes un Chef de Projet sérieux, disposant d’une compétence pointue de MS-Project (ou Primavera, PSN ou autres). Vous pilotez votre projet en gérant les tâches, les ressources, l’avancement, et parfois les coûts. Pour la conduite opérationnelle de votre projet, c’est l’outil qu’il vous faut.

Régulièrement, vous présentez au comité de pilotage quelques slides. On vous le dit à chaque fois : il faut faire court. Court, cela veut dire que le planning doit tenir sur une diapositive.

La solution simple

Facile, dites-vous, j’y insère la vue d’ensemble de votre outil préféré et copier/coller, le tour est joué… Bof, bof, le résultat n’est pas terrible. C’est bien votre projet, mais pas vraiment présentable ; des jalons qui manquent, des lignes sans intérêt, des représentations pas homogènes, trop ou trop peu de lignes, mais jamais un résultat clair et simple.

L’erreur

Stop ! Ne replongez pas dans votre outil quotidien de pilotage pour le charcuter (syn. : opérer de façon brutale, ravager) avec l’espoir d’arranger votre fameuse vue d’ensemble.

La bonne solution

Ouvrez un nouveau document, et saisissez les 10 lignes qu’il faut, renseignez les durées (sans tricher !), chaînez les tâches, et voilà ! Quelques jalons (vous savez, les petits losanges noirs) et vous avez exactement ce que votre auditoire veut voir. Sans faire plus, on visualise le chemin critique, les marges de manœuvre, et les 3 échéances-clés que tout le monde regarde.

Conclusion

N’en faites pas plus ; vous venez de faire un travail de communication : présenter les informations que votre auditoire peut comprendre et mémoriser, et avec un dessin en plus !

La morale

Maîtriser les outils de communication est bien utile dans sa valise de compétences. Le chef de projet a un atout de plus que les autres !