Comme tous les six mois, j’attends avec impatience la dernière version de mon système d’exploitation gratuit préféré Ubuntu. Celui-ci arrivera ce jeudi, comme prévu. Les dernières nouveautés annoncées m’intéressant, concerne la version Serveur et la version Desktop.

Côté serveur : le datacenter et le cloud à l’honneur

Ubuntu 11.10 sera la première version à supporter les architectures ARM. Celles-ci sont principalement utilisées dans l’informatique embarquée. Le but de Canonical étant d’être prêt pour la version Ubuntu Server 12.04 (en avril 2012) afin de supporter les premiers serveurs basés sur l’architecture ARM prévu courant 2012.

La nouvelle fonctionnalité Orchestra comprend un ensemble de logiciel permettant le provisionning, le déploiement, l’hébergement, la gestion et l’orchestration de service d’infrastructure.  Orchestra permettra de déployer rapidement une solution dans un datacenter. Les installations et les déploiements seront facilités, une bonne nouvelle pour tous les administrateurs.

Arrivée de Juju, qui s’appelait précédemment Ensemble. Juju est un framework permettant l’orchestration et le déploiement de service dans le cloud ou dans les environnements « bare-metal ». Basé sur les bests-practices des DevOps, juju va aider les développeurs et les administrateurs à déployer et monitorer facilement et rapidement des services. La version attendue n’est pas recommandée, pour l’instant, pour la production, mais cela ne devrait pas tarder, cela permettra de simplifier le déploiement dans le cloud.

Une vidéo permettant de voir Juju en action :

Et enfin l’hyperviseur Xen est réintroduit dans cette version.
Une version serveur qui prépare donc l’arrivé du cloud Ubuntu à grand pas.

Côté Desktop : l’interface utilisateur encore améliorée

Une nouvelle version d’Unity, beaucoup décriée dans la dernière version mais finalement très pratique à l’usage, est disponible dans cette release. J’ai testé la version beta2, quelques éléments ont changés.
Un nouveau raccourci Alt+Tab permettant de naviguer entre les applications. Je ne sais pas si cela provient de ma version installée (la beta 2) ou du fait quelle soit installée sur VirtualBox, mais pour l’instant c’est visuellement très vilain !

Le menu est modifié, affichant désormais les mises à jour disponibles, les périphériques Bluetooth et les imprimantes connecté, les applications lancées au démarrage.

Les anciennes « Places » sont maintenant des « Lenses », elles intègrent désormais des filtres avancés ainsi qu’une évaluation. Une nouvelle Lense apparaît, elle permet de chercher des chansons dans la collection musicale contenu dans Banshee.

Une interface très réussie et permettant de retrouver ses documents ou ses programmes sans perdre de temps. L’ergonomie et le design font désormais partis du monde Linux.

Côté logiciel, Thunderbird devient le gestionnaire de courrier par défaut. Il intègre le menu Unity rejoignant Firefox, Shotwell et Banshee. Déjà Dup devient le gestionnaire de sauvegarde par défaut (à coupler avec Ubuntu One afin de ne plus jamais perdre des documents). Gwibber améliore ses performances et son affichage. En tout cas, c’est ce que dit Ubuntu, de mon coté Gwibber ne veut pas démarrer (sous la version beta).

Références :

Technical Overview
Billet d’annonce de Mark Shuttleworth
Calendrier des sorties prévues pour Oneiric

Pour aller plus loin :

Juju
Orchestra
Unity